Les éléphants de mer

En arrivant en bas le la colonie de manchots papous, je trouve allongées sur les rochers de granit sombre plusieurs énormes masses fauves. Assoupies, elles se réchauffent au soleil. Ce sont de jeunes éléphants de mer mâles qui ne sont pas encore parés de la trompe caractéristique portée par leurs aînés âgés de huit ans et plus.

Je m'approche avec précaution de l'un d'eux en faisant le moins de bruit possible Il dort à nageoires fermées. A deux mètres à peine, l'animal se réveille et me toise. Estimant que je ne dois pas être malveillant car trop frêle pour lui, il reprend sa posture. Il suit cependant mes déplacements du coin de l'œil et grogne parfois fortement quand ses congénères s'approchent trop près de lui Impressionnant, car tout jeune qu'il est, il mesure déjà dans les trois mètres et pèse dans les deux tonnes...

J'ai fait rapidement le tour de la petite anse pour trouver un bon angle de lumière car deux jeunes se sont mis à l'eau. Depuis bientôt dix minutes, ils s'affrontent au milieu des glaçons, à dix mètres à peine, dans des grognements sauvages et indifférents à ma présence. Pourquoi ont-ils quitté la rive où ils dormaient paisiblement pour s'affronter dans une lutte qui semble sans enjeu mais qui leur laisse de profondes cicatrices ? Je ne pourrais le dire. Mais ce spectacle de bruyant combat est une des scènes de vie les plus impressionnantes qu'il m'a été donné d'observer en Antarctique.

Yao

Yao

Créatif, designer, artiste... J'ai toujours eu du mal à me laisser ranger dans des boîtes qui vous enferment si vite et qui changent beaucoup selon l'intérêt qu'on leurs porte

+

ga('send', 'pageview');