Speed trading

Quand la fin en soi en fait oublier les vraies raisons du chemin...
Le but n'est rien, ce qui importe c'est la façon dont on parcourt le chemin...

Le trading haute fréquence est juste un système de profit qui ne finance plus l'économie réelle qui est bien trop lente pour pouvoir suivre le rythme de la milliseconde. La nature vivante dont l'homme fait partie n'a rien inventé d'aussi rapide (à part pour tuer). Comment pourrait elle suivre. Toute personne ayant un peu les pieds sur terre sait qu'elle est la vraie base de toute économie.

La bourse ne finance donc plus l'économie, mais juste la ponctionne. Comme des pucerons ponctionnent une plante et sans régulateur se multiplient au point de la faire crever, la plante n'arrivant plus à produire assez de sève. Une entreprise qui reçoit de l'argent quelques millisecondes ne risque pas d'investir avec cela et financer du réel.

Vu que la seule mesure actuelle de notre économie est le profit financier aux yeux d'un modèle de plan comptable étroit et obsolète qui n'inclut pas les dégâts ou les bénéfices collatéraux, cela donne l'illusion de fonctionner comme à chaque fois que l'on remplace la pensée par une mauvaise approche des mathématiques dans laquelle on occulte dans les équations une grande partie des problèmes latents. A court terme, jeter ses déchets dans une rivière est plus rentable que les traiter. Collectivement le problème est différent quand on sort de la seule vision étroite du plan comptable. Nettoyer la rivière si c'est encore possible coûte à la collectivité bien plus cher que de traiter les déchets à la source.

Les solutions simplistes ne sont jamais profitables à long terme et chaque fois que l'on remplace l'esprit humain par des réponses mécaniques, on perd un peu d'humanité.

Yao

Yao

Créatif, designer, artiste... J'ai toujours eu du mal à me laisser ranger dans des boîtes qui vous enferment si vite et qui changent beaucoup selon l'intérêt qu'on leurs porte

+